Pas gai, pas gay. La grand mère est encore punie.

Publié le par Taddy

Une autre fois j'eu une punition similaire mais il  n'y aurait  eu personne pour venir me rechercher sinon la mère Morel elle  même je la cru en tout capable de venir.  J'avais  été  puni ce dimanche a cause de mon pipi au lit.  La grand-mère ne venait plus me chercher à  la sortie  de la messe, elle  avait de  plus en plus de  difficultés pour   marcher.  Je  passais chez  la grand-mère comme si de rien n'était mais je devais lui dire  que je ne pouvais pas rester.  Je ne savait pas comment j'allais  lui  annoncer la nouvelle. Je gardais  mon manteau et m'asseyais sur le bord  du canapé. Au  bout  d'un  peu de temps la  grand-mère  me demanda de retirer mon  manteau c'est alors que j'éclatais  en  sanglot et dit je suis puni, je ne peux pas rester là aujourd'hui. La grand-mère  était très  émotive à  son tour  elle se mit à   pleurer,  la tante  Nisou qui  était dans sa  chambre entendant ce concert vint voir  ce qui se passait.  Elle commença par gronder un petit peu sa mère en lui disant qu'elle ne devait pas pleurer devant moi. La grand-mère se  ravisant un peu  dit à Nisou qu'elle n'est pas trop surprise finalement  car depuis que j'étais arrivé  elle me trouvait bizarre,  je faisais une drôle de tête et  ne retirais pas mon manteau elle eu beau dire, cela ne la consola pas pour autant, moi pas davantage.  Je rentrais de moi même chez la  nourrice, j'avais reçu suffisamment de menaces si je ne rentrais pas. Je me demande encore s’il ne s’agissait pas de punir  la grand mère plus que moi. Je fini dans ma tête par appeler ma nourrice la mère Morel,  plus rien n'irait entre nous, j'étais certain que d'une façon ou d'une autre je me vengerais, la suite prouvera que je tint parole même si cette histoire passa un peu au oubliettes par la suite.

Publié dans Gay - Lesbien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article