Pas gai, pas gay. La punition de la grand-mère.

Publié le par Taddy

Un dimanche alors que j'avais passé la  journée  chez  les  grands-parents comme à l'accoutumée, j'avais été  particulièrement  insupportable,   entre autre  j'avais tiré  la langue  au grand-père  alors  qu'il me réprimandait sur une bêtise que je venais de faire, la grand-mère quant à elle essayait  de minimiser la chose, elle me pardonnait tout. Le Grand-père me ramenant chez les Morel le soir raconta mes exploits  de la journée.  Dès que le Grand-père  eu tourné  les talons,  je m'entendit dire que puisque c'est ainsi  dimanche prochain je n'irais pas chez la grand-mère. 

Le dimanche suivant  arriva, la grand-mère m'attendait comme tout les dimanches à la sortie de la  messe, je n'eu pas le courage de lui avouer que j'étais puni et que je ne pouvais pas venir chez  elle. Après avoir fait un tour sur le marché, nous rentrâmes au 36,  rue de la Fontaine. Je m'installais sur  la  table de  la  cuisine pour faire un dessin  à  la peinture. curieusement  j'étais sage, je pensais que les choses allaient en rester là que personne ne viendrait interrompre ce moment de bonheur qu'était pour moi mes visites hebdomadaires chez la grand-mère. Même si je ne me suis pas toujours montré en tout en cas en gentillesse à la hauteur de la situation. Au bout d'un certain laps de temps voilà  que l'on sonne à  la porte, c'était Michel mon compagnon  de chez les Morel qui venait  me chercher.  Je revois encore aujourd'hui  le chagrin qu'occasionna cette punition pour ma grand-mère je crois que la grand-mère subit davantage la punition que moi même.

Publié dans Gay - Lesbien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article