Pas gai, pas gay. Le jardin de plus en plus extraordinaire.

Publié le par Taddy

Au détour du chemin assez loin de moi je vis arriver deux personnes, je ne savais toujours pas si ce parc était privé ou non, il allait falloir que je prenne une décision partir ou rester est-ce que j'allais être priés de m'en aller. Je décidais d'attendre que les gens passent devant moi ainsi je serais fixé. Ces gens passèrent à ma hauteur, nous échangeâmes le bonsoir, ils continuèrent leur route et disparurent en direction de la sortie. Je me rassérénais et savourais à nouveau l'endroit. Une demie heure plus tard alors que j'allais décider de m'en aller je vis à nouveau mais cette fois à mi chemin entre moi et le contour du chemin une personne, je n'y portais pas autrement attention, je vis cette personne partir latéralement dans les taillis, elle réapparue un peu plus tard et redisparue un instant après à nouveau. Je trouvais ce manège un peu curieux sans que cela ne me préoccupa pas autrement. Par contre je fis un saut de carpe sur mon banc  lorsque le type ressorti un peu plus tard, il s'agissait bien d'un type et il était entièrement nu, il déambulait sur le chemin mais sans s'approcher de moi, cette exhibition m'était visiblement destinée je le compris parfaitement bien. J'observais les évolutions de ce type avec curiosité l'apparition de cet homme nu à une trentaine de mètres avait de quoi surprendre. Je me doutais bien de la véléité de cet homme, cela me fit peur, aussi je décidais de ne pas rester là plus longtemps, je me levais et me dirigeais vers la sortie. J'étais un peu abasourdi par ce que  je venais de voir, l'expression chassez  le naturel, il revient au galop trouvais dans cette situation un peu de son sens bien que je n'y sois pour strictement rien. C'est en toute bonne foi que j'étais venu me promener dans cet endroit. Sorti du parc je marchais encore un moment en bordure du fleuve, ce que je venais de voir, m'avait rendu perplexe. Mon esprit était occupé par cette situation insolite tellement insolite que je me demandais si je n'avais pas rêvé maintenant que je me trouvais ailleurs. Que croyez-vous que je fis après cela, je rentrais chez moi ?  hé ! bien non, pas du tout, j'avais été tellement surpris par ce que j'avais vu que j'en vint à douter de la véracité de ma vision, je retournais dans le parc. Je m'installais  sur le banc que j'avais quitté une vingtaine de minute plus tôt, j'attendais qu'il se passe quelque chose, je patientais,  rien de nouveau ne se produisit. Je me levais enfin, l'air nonchalant je déambulais sur le chemin en direction de l'endroit où j'avais vu ce type à poil cela m'interressais de toute façon. Un peu plus loin le terrain faisait une butte sur la gauche, au dessus il semblait y avoir un autre chemin  comme celui sur lequel je me trouvais il y avait aussi d'autres bancs. C'est là que je vis le gars qui tout à l'heure c'était exhibé assis sur un banc, je continuais toujours nonchalant voulant me donner l'air de rien. Ce que je fis par la suite est complètement dément, on crois rêver. Arrivé à la hauteur de ce type qui de toute évidence avait largement la trentaine, je m'arrêtais à sa hauteur, restais un moment silencieux puis je lui demandais si c'était lui que j'avais vu  il y à un moment déambulant sur le chemin,nu, il me fit signe que oui...

Publié dans Gay - Lesbien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article