Pas gai, pas gay. Taddy bon prince devant Patrick.

Publié le par Taddy

Le jour J arriva enfin, je rassemblais mes affaires aux Sillages je dû faire plusieurs voyages avec mon solex pour tout emmener à la rue de la mairie. L'ors de mon dernier voyage, je tombais sur Ginette qui sachant que je m'installais ce jour là vint pour voir comment ça se passait. En fait nous n'avions pas grand chose à nous dire, nous échangeâmes des banalités. Quant enfin elle partie je me dévêtis pour évoluer nu dans mon désormais studio je trouvais que la liberté serais ainsi plus complète, j'allais retirer mon slip quant on frappa à la porte, c'était Ginette qui soit disant avait oublié un pull ou je ne sais quoi. Me trouvant en slip je cru bon de lui dire que j'allais prendre une douche mon argument était imparable et sa visite d'autant plus courte. Lorsqu'elle parti cette fois je fis voler mon slip et ferma la porte à clé, il n'y avait plus de raisons pour qu'elle revienne. Durant mon premier mois je fus considéré par les éducateurs en externat, j'avais obligation de venir tout les jours au Sillages et de prendre un repas, je mangeais donc le soir payant bien entendu les repas que je prenais à la fin du mois écoulés. Un samedi après-midi alors qu'en fait je m'ennuyais ferme, c'était le revers de la médaille, je mis au point une mise en scène pour attirer le petit Patrick chez moi et faire l'amour avec lui. Aux Sillages nous avions été sépares pour les raisons que l'on sait maintenant rien ne m'empéchais de le faire venir chez moi pour assouvir ma soif des garçons. Je combinais comment j'allais faire pour arriver à mes fins, Je soignais tout les détails, j'avais un slip passablement transparent, je choisi de mettre celui là, à la place du sexe il y avait une doublure masquant davantage cet endroit, j'entrepris de l'enlever, elle ôtait de la transparence, je testais ensuite le résultat de mes traveaux je fus satisfait ce slip ainsi modifié ne laissait rien deviner de mes attributs. Je me mis en route en début de soirée pour les Sillages, officiellement pour y aller manger, j'étais encore dans mon premier mois d'externat autant dire que j'avais un alibi en or pour aller le chercher. Le repas terminé, je ne tardais pas à mettre mon projet à exécution. Pour ce faire je devais aller dans le groupe voisin et le faire appeler ce que je fis avec appréhension quant il arriva je l'invitais à venir chez moi à moins qu'il ne préféra boire un coup en ville, c'est du moins ce que je lui proposais. Je crois bien qu'il flaira l'arnaque, il me répondit qu'il allait aller se préparer quant à moi durant ce temps je l'attendais en dehors du groupe, je craignais de rencontrer l'éducateur et de devoir lui donner des explications sur cette sortie dont il n'aurait pas eu de mal à deviner la finalité. L'attente s'éternisait, je vis enfin Patrick, il me dit qu'il attendais l'éducateur pour lui demander dix francs sur son argent de poche. Cette fois c'est moi qui flaira que les choses tournaient mal Patrick risquait de dire que je l'attendais dehors et qu'il ne souhaitais pas venir avec moi. C'est moi qui lui donna les dix francs, je jouais les beaux princes  en fait je n'avais pas beaucoup d'argent et lui donner ces dix francs me gênait considérablement, 

Publié dans Gay - Lesbien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article